Le Triangle de Karpman

6 Nov 2023 | Psychologie

Le Triangle de Karpman : une perspective jungienne

Qu’est-ce que le Triangle de Karpman ?

C’est un schéma relationnel que l’on défini comme Bourreau/victime/sauveur. Stephen Karpman dans les années 1960 a compris que ce modèle régissait beaucoup de nos relations. Personnellement dans ma pratique de psy, je rencontre très souvent cette problématique chez de nombreux patients. Bien que ce schéma soit surtout utilisé en analyse transactionnelle, il peut également être exploré à la lumière de la psychologie jungienne pour une compréhension plus profonde de la psyché humaine.

les masques de la persona

Les Trois Rôles

Le Triangle de Karpman met en évidence trois rôles clés dans les jeux psychologiques interpersonnels : la victime, le persécuteur ou intimidateur et le sauveur que je nomme en séance le bon samaritain. Ces rôles ne sont pas figés, mais plutôt interchangeables, et ils peuvent changer au fil du temps au sein d’une relation. Examinons comment ces rôles s’intègrent dans la perspective jungienne:

  1. La Victime : La victime se perçoit généralement comme impuissante et vulnérable. Elle est souvent en proie à des sentiments d’incapacité et cherche de l’aide à l’extérieur. Dans la psychologie jungienne, cette position peut être liée à l’ombre individuelle, où les parties inconscientes et refoulées du soi sont projetées sur les autres.
  2. Le Persécuteur : Le persécuteur adopte un rôle critique et autoritaire envers la victime. Il peut sembler hostile, blâmant ou agressif. Du point de vue de Jung, le persécuteur peut être associé à l’anima ou à l’animus, les aspects inconscients du sexe opposé dans la psyché, qui peuvent être projetés de manière négative sur les autres.
  3. Le Sauveur : Le sauveur est celui qui tente de résoudre les problèmes de la victime et de la sauver de sa souffrance. Cependant, cela peut souvent se faire de manière condescendante ou envahissante. Dans la psychologie jungienne, le sauveur peut être lié à l’archétype du héros, qui peut être mal interprété lorsqu’il est mal utilisé.

La Perspective Jungienne : L’Individuation

Le Diable et le triangle de Karpman

Dans la perspective jungienne, l’individuation est le processus par lequel une personne devient consciente de son Soi profond et cherche à intégrer les aspects inconscients de la psyché. L’exploration des rôles du Triangle de Karpman peut être vue comme un moyen d’explorer ces aspects refoulés et projetés de ce que l’on nomme la persona ou le moi idéalisé. D’ailleurs, il existe une carte dans le Tarot qui nous interroge sur ces mécanismes : Le Diable.

  • La Victime peut être invitée à examiner ses propres sources d’impuissance et à prendre la responsabilité de sa propre vie, plutôt que de dépendre de sauveurs externes.
  • Le Persécuteur peut être invité à explorer les raisons sous-jacentes de sa critique et à développer une compréhension plus nuancée des autres.
  • Le Sauveur peut apprendre à reconnaître que parfois, la meilleure façon d’aider est de permettre aux autres de résoudre leurs propres problèmes, au lieu de tomber dans la posture sacrificielle du héros.

Comment se servir du triangle de Karpman ?

Le Triangle de Karpman offre une perspective intéressante sur les dynamiques relationnelles, et son exploration à la lumière de la psychologie jungienne peut enrichir notre compréhension de nous-mêmes et des autres. En identifiant les rôles que nous jouons dans nos relations, nous pouvons travailler vers une plus grande conscience de soi, d’individuation et de croissance personnelle.

Psychanalyste Sophie Brarda

Sophie la Psy

Il est essentiel de noter que ces rôles ne sont pas intrinsèquement bons ou mauvais, mais plutôt des mécanismes de défense psychologique qui peuvent être transformés et intégrés dans le processus d’individuation. En fin de compte, la psychanalyse jungienne nous rappelle que la clé de la croissance personnelle réside dans la conscience de soi et l’intégration de tous les aspects de notre psyché. Besoin d’aide pour mieux comprendre comment fonctionne le triangle de Karpman dans votre vie ? Ou pour en sortir ? N’hésitez pas à me contacter au 06 26 19 17 47 et nous trouverons ensemble un nouveau mode opératoire plus approprié à la véritable personne que vous êtes.

Sophie Brarda Sophie la psyConsultations avec Sophie La psy

Si vous avez besoin d’être accompagné et éclairé, je suis là pour vous, contactez-moi par tel au 06.26.19.17.47 ou sur ma fiche contact.

Sophie votre psy